L’Ecosse de Beatrix⎮Beatrix’s Scotland

Béatrix avait fait de l’Ecosse sa terre de prédilection avant de connaître le Lake District. Elle y venait chaque année avec sa famille et n’ hésitait pas à déménager toute la petite ménagerie. La famille avait pour habitude de louer la résidence de Dalguise, située dans le Perthshire, au coeur des Highlands Écossais, chers au coeur de Miss Mc Kenzie, sa première gouvernante. Là-bas, elle et Bertram se sentaient libres d’explorer les merveilles et les joies de la campagne sans contraintes et purent partager des moments de fraternité d’une rare intensité, jamais égalés de retour à Londres car Bertram en âge d’être scolarisé quittait la maison pour le pensionnat. La lande toute proche lui servit de terrain d’observation, et très vite son sens aiguisé du détail se fera sentir. Ses dessins sont de plus en plus précis et tout est prétexte à dessiner dans cet environnement idyllique. C’est d’ailleurs de Dunkeld qu’elle écrira au petit Noël Moore pour le distraire de la maladie, cette lettre qui deviendra l’Histoire de Pierre Lapin Neuf ans plus tard. Les Potter y viendront en vacances pendant 10 ans jusqu’à ce que la demeure ne soit plus disponible à la location. Béatrix en eut le cœur brisé mais d’autres joies qu’elle ne soupçonnait pas encore l’attendait bientôt.

Beatrix loved Scotland more than words could ever say and from the age of 5 till the age of fifteen, she would come with her parents and her little menagerie to the Scottish Highlands for a three-month holiday. Her parents would always rent the same mansion called Dalguise House situated near Dunkeld and there she was free to roam at leisure and enjoy the beauty of surrounding nature. With time, her sense of observation had become quite sharp and her drawings quite detailed. There, she  shared beautiful moments with her little brother Bertram, whom she initiated to the joys of enjoying the wilderness of her beloved Scotland. The Potters would invite and entertain famous people, among them John Everett Millais, the painter and his family and the Gaskells as well while the children would roam more freely.

When she heard that Dalguise House was no more available for rent for the long summer holiday, she thought her heart would break but that was without knowing what she was yet to experience when discovering the Lake District.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s