Norman Warne (2)

Norman Warne, né le 6 juillet 1868 et par conséquent de deux ans le cadet de Beatrix Potter était un homme d’une grande timidité. Il était aussi un sportif accompli, amateur de cyclisme et de tennis. Malgré sa très grande réserve, il était de nature joviale avec ses neveux et nièces, auxquels il était très attaché et qui le qualifiaient de “tonton gâteau”. Il était également affectueusement appelé “Johnny Crow”, un surnom également employé par Beatrix Potter elle même. Il était aussi menuisier à ses heures perdues et Beatrix lui avait demandé s’il pouvait lui confectionner une “petite maison” pour deux de ses souris domestiquées qu’elle prévoyait de dessiner. Il accéda à sa requête avec plaisir et lui offrit une cage avec une vitrine sur le devant pour permettre à Beatrix de les observer tout en les dessinant. Ces deux petites souris furent gentiment secourues par la jeune femme qui les avaient sauvées d’un piège lors d’un de ses séjours dans le Gloucestershire chez sa cousine adorée Caroline Hutton. Elles furent respectivement baptisées Hunca Munca et Tom Pouce et inspirèrent l’Histoire des deux vilaines souris. Grâce à leur étroite collaboration, Beatrix et Norman avaient de fréquentes occasions de se rencontrer au 8 Bedford Street, la demeure londonienne familiale des Warne mais il faut tenir compte du fait que Beatrix était toujours accompagnée de sa chaperonne.

Norman avait confectionné une maison de poupées pour l’une de ses nièces, la petite Winifred Warne, fille de son frère Fruing. Comme Beatrix prévoyait d’insérer une maison de poupée dans l’Histoire de deux vilaines souris, elle fut invitée à Surbiton au domicile du frère de Norman afin d’y dessiner la maison de poupées. Malheureusement, Madame Potter voyait les sorties de sa fille au domicile des Warne du plus mauvais oeil et finit par interdire à sa fille de s’y rendre. Les Warne envoyèrent même une invitation afin que Madame Potter accompagne sa fille pour assister au repas dominical mais cette dernière demeura inflexible et Beatrix n’eut pas d’autre choix que de décliner l’invitation. C’était sans compter sur l’étroite complicité qui se développait entre Norman et Beatrix. En homme affectueux, Norman fit envoyer un paquet de la célèbre maison de jouets Hamleys contenant de la nourriture miniature afin qu’elle puisse terminer son histoire depuis son domicile du 2 Bolton Gardens, sa maison de Londres.

Norman Warne born on July 6th 1866 was a very reserved man who was two years younger than Beatrix Potter. He was also a keen sportsman who enjoyed cycling and tennis. He was absolutely besotted on his nephews and nieces and was considered as a “favourite uncle”. He was even called “Johnny Crow” by them and Beatrix Potter affectionately used it as well. He was an amateur carpenter and she asked if she could build a “little house” for her pet mice which she was planning to sketch. He complied with her request and presented her with some kind of cage with a glass front to enable her to observe the mice while she was sketching them. Those two mice were kindly rescued by the young woman when she was on a trip to Gloucestershire to her dear aunt Caroline Hutton. They were named respectively Hunca Munca and Tom Thumb and later inspired the story of the Tale of two Bad Mice. With their more intensive collaboration, Beatrix and Norman often met at n° 8 Bedford Street, the Warnes’ family home in London but she was always chaperoned whenever she had to go there.

Norman had made a doll’s house for little Winifred Warne, daughter of his brother Fruing. As Beatrix planned to insert a doll’s house in the Tale of Two Bad Mice, she was kindly invited at Surbiton so that she could draw the girl’s house. Unfortunately, Mrs Potter who begrudged her outings to the Warnes’ family, totally forbade her daughter to go there. The Warnes even sent an invitation to Mrs Potter to attend the Sunday lunch with them but the latter remained inflexible. Beatrix sadly had to decline the invitation altogether but the growing complicity between the two young people didn’t prevent her from finishing her story. Norman who was a kind man sent a parcel from Hamleys in London that contained some doll’s house food together with photographs of Winifred’s doll’s house so that she could complete her story from the 2 Bolton Gardens, her London home.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s