Hill Top (2)

Nous avons vu l’effet positif de Hill Top sur le moral de Beatrix Potter après le décès brutal de son fiancé, Norman Warne. Elle avait trouvé dans cette maison un véritable moyen d’affirmer son indépendance qu’elle soit personnelle ou financière. Elle lui fit également entrevoir de nouvelles choses et une nouvelle carrière à venir, à laquelle elle consacrera la deuxième moitié de sa vie. Elle trouva dans le jardin un réconfort immense et transforma le jardin de la ferme en un lieu agréable où de nombreuses espèces se cotoyaient. Au printemps, la glycine et les rosiers se mêlent pour offrir un joli spectacle au visiteur. Si Beatrix aimait se rendre fréquemment dans une grande jardinerie de Windermere pour y acheter de nouvelles variétés, elle aimait glaner des graines ici ou là et se targuait même d’avoir des plantes issues de tous les jardins environnants. Beaucoup de villageois ignoraient que leur petit village hébergeait une des plus célèbres illustratrices du monde et beaucoup ne le découvriront qu’en lisant son faire-part de décès. Ils voyaient bien cette dame un peu excentrique, aux yeux pétillants qui faisait parfois son jardin avec une feuille de rhubarbe sur la tête, un peu à la manière de Timmie Willie dans l’Histoire de Petit Jean des Villes.

Hill Top est une maison qui conserve un charme tout particulier car en dehors des meubles raffinés issus de l’héritage familial, Beatrix a fait se côtoyer les meubles rustiques de la région qu’elle aimait dénicher et sauver d’un éventuel abandon. Il faut dire que Beatrix Potter était une collectionneuse invétérée et bon nombre de ses collections sont visibles à Hill Top, tels les heurtoirs ou les rouets, elle avait appris à filer sans grand succès à cause de ses problèmes d’arthrite ainsi que bon nombre de très beaux petits objets. Beatrix Potter avait le sens des belles choses et aimait les posséder non pas par désir d’afficher son confort matériel mais surtout de meubler Hill Top avec des objets, chers à ses yeux et à son coeur. Hill Top demeurera à jamais “sa” maison même lorsqu’elle déménagea pour le confort de sa maison maritale, Castle Cottage, acquise en 1913 avant son mariage avec William Heelis. D’ailleurs, il faut savoir qu’elle pouvait voir Hill Top depuis les fenêtres de sa nouvelle demeure. Hill Top était à la fois une maison d’habitation, une maison refuge et une maison musée et une formidable source d’inspiration aussi.

We have seen the positive effect of Hill Top upon Beatrix Potter’s morale after Norman Warne’s sudden death. This house had also helped her to affirm her personal and financial independence. Thanks to Hill Top, she also discovered new things and a possible second career to which she will entirely dedicate the second half of her life. She found in her garden immense and turned the farm’s garden into a most pleasant place where many species of plants and flowers could be seen. In spring the creeping wisteria and the rose bushes would mingle to regal the eyes of visitors from around the world. If Beatrix enjoyed visiting the huge Windermere garden centre, she also enjoyed collecting seeds and roots from the nearby gardens. Many villagers had no idea who this somewhat excentric lady was, with shiny blue eyes who would sometimes go gardening with a rhubarb leaf on her head, very much like Timmie Willie in the Tale of Johnny Town Mouse.

Hill Top has kept its original charm because outside the elegant furniture which she inherited from her family, Beatrix chose to display more rustic furniture from Lancashire which she salvaged from abandon. Beatrix was a fierce collector and she would collect almost anything like the many door knockers and spinning wheels that can be seen at Hill Top. She once tried to spin unsuccessfully because of severe arthritis. Beatrix had a flair for beautiful things and she enjoyed owning many things, not to show her wealth but to decorate Hill Top with things that were dear to her heart. In fact, Hill Top became her real size doll’s house and nothing, not even being married to William Heelis in 1913. The couple never lived at Hill Top, for Beatrix Potter had bought Castle Cottage which she considered as a more suitable house for a couple. From there, she could see Hill Top from the upstairs windows. Hill Top was more than just a house to her, it was her own shelter, her affirmation of personal and financial independence together with a great source of inspiration. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s