Beatrix Potter et l’Amérique⎮Beatrix Potter and America

Même si Beatrix Potter n’a jamais quitté sa Grande-Bretagne natale, elle a toujours aimé les Américains et de nombreux citoyens des USA lui ont souvent rendu visite à Hill Top, elle qui pourrait répugnait la visite de personnes étrangères à son cercle de connaissances. Il y a plusieurs raisons à cela. Leur engagement aux côtés des forces alliées dans les deux guerres y est sans doute pour quelque chose mais aux USA, elle fut très vite reconnue comme une figure incontournable de la littérature enfantine, ce qui n’était, du moins à ses yeux pas forcément le cas en Grande-Bretagne malgré son immense succès. Deux femmes marquèrent son parcours, la première Anne Carroll Moore et la second Bertha Mahoney Miller avec lesquelles elle demeura amie jusqu’à la fin de sa vie. Anne Carroll Moore était une bibliothécaire de New-York et Bertha Mahoney Miller, la fondatrice du Horn Book Magazine de Boston. La première lui rendit visite à Hill Top et à Castle Cottage et la seconde entretiendra une longue correspondance avec l’illustratrice de renom qu’elle était devenue. Anne Carroll Moore lui rendit visite au cours d’un voyage en Europe à la fin de la Première Guerre Mondiale et fut surprise de voir sa demande de visite acceptée par Beatrix Potter qui avait notifié à son éditeur qu’elle souhaitait poursuivre sa vie sans être dérangée. Beatrix Potter se révéla la plus agréable des hôtes, offrant la possibilité à son invitée de regarder à loisir ses nombreux portfolios de dessins et lui en offrant même quelques uns. Elle l’invita même à revenir et à maintenir le contact. 

Après de longs échanges épistolaires avec Bertha Mahoney Miller, initiés par l’Américaine d’ailleurs, Beatrix Potter la sollicitera afin de publier un article avec proposition de dons afin de sauvegarder un petit endroit près du lac de Windermere de la surexploitation qui devait en être faite. En échange de son don, Beatrix offrait un petit dessin de lapin. Autant dire, qu’elle était plutôt avant-gardiste, lançant le système de cagnotte avant l’heure!

Even if Beatrix Potter never left Great-Britain, she always loved Americans and few of us know that she invited many American citizens at her home in Near Sawrey although she had expressly informed her publisher that she didn’t want any visit. There are several reasons to that. First of all, the fact that America was a faithful ally during the two world wars was one but also because the Americans did really recognise her as part of children’s literature, which she thought was not the case in the UK despite her immense success. Two women were very important, one was Anne Carroll Moore and the second was Bertha Mahoney Miller with whom she would remain friends until the end of her life. Anne Carroll Moore was a librarian at New York Public Library and Bertha Mahoney Miller later became the founder of the Horn Book Magazine in Boston. The first paid her first visit to Beatrix Potter in 1921 while on a tour of Europe to visit the devastated sites in France and was very surprised to hear from Warne that she had accepted to see Miss Moore. When she got there, Beatrix Potter was the most wonderful host ever, cooking for her and giving her the keys to Hill Top to have a look at her portfolios. She even gave her a signed drawing. She invited her to come back and keep in touch.

After a fruitful exchange of long letters with Bertha Mahoney Miller initiated by the American book seller, Beatrix Potter will ask her to help raise funds for the protection of a strip of land by Windermere Lake. In exchange of their donation, people would get a drawing of a small signed rabbit. Needless to say that Beatrix Potter was well ahead of her time when it came to raising funds! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s