Loin du Lake District⎮Far from the Lake District

Au delà des 23 petites histoires si connues, d’autres plus méconnues ont vu le jour et ont été inspirées par d’autres régions, bien loin du Lake District. J’ai fréquenté pendant de nombreuses années le pittoresque petit village de Rye, situé dans l’East Sussex. Il me fallut beaucoup de temps pour réaliser que sa célèbre petite rue pavée, appelée Mermaid Street était délicieusement représentée dans The Tale of the faithful dove qui ne fut publié qu’en 1955 (12 ans après sa mort) et dont les illustrations furent assurées dans les années 1970 par une dénommée Marie Angel.

Elle raconte l’histoire d’un couple de pigeons dont l’épouse Amabella échappe de justesse aux serres acérées d’un faucon pour trouver refuge dans le conduit de cheminée d’une maison abandonnée de Mermaid Street à Rye. Ayant pondu un œuf, elle alerta les souris qui habitaient la maison et leur demanda d’aller avertir Mr Tidler, son mari.

Grâce à l’intervention du jeune Tom, Amabella et son fils Tobias alias Toby, né en captivité, furent rendus à la liberté et Mr Tidler apprit très vite à son fils à voler afin de rejoindre leur domicile de la Tour d’Ypres.

Cette histoire vit le jour en 1907 à Hastings et fut écrite pour les enfants de la famille Warne mais cette dernière ne retint guère l’attention des éditeurs car ils souhaitaient des changements auxquels elle n’était pas prête à consentir. Un belle histoire avec un contenu sentimental à découvrir.

Beyond the 23 famous little stories, others less known but worth discovering were published and were inspired by other regions of England. For many years, I have been to the picturesque village of Rye in East Sussex and it took me a long time to discover that it’s famous cobbled street named Mermaid Street was the background of the Tale of the faithful dove which was only published in 1955 (12 years after Beatrix Potter’s death) and whose illustrations were left to the care of Marie Angel in the 1970s.

It tells the story of a couple of pigeons whose wife Amabella escapes the claws of a peregrine in the nick of time to find shelter in the chimney stack of an abandoned house. After laying an egg, she informed the little mice inhabiting the place to let Mr Tidler, her husband, of her unfortunate situation.

After Tom’s intervention, Amabella and her son Tobias, later renamed Toby by his father and born in captivity, were set free and finally able to return to their family base in Ypres Tower.

The story was written by Beatrix Potter in 1907 in Hastings and was dedicated to the Warne children but her publishers wanted far too many alterations to which Beatrix Potter would not consent before publishing it.

Yet, the Tale of the faithful dove is an interesting story to discover with some sentimentality.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s